04Août

Comment déverrouiller le potentiel branding de votre culture d’entreprise

À l’heure où les méthodes publicitaires traditionnelles ne rapportent plus les résultats habituels, tous les regards se tournent vers les réseaux sociaux à l’affut d’opportunités marketing. On cherche l’astuce ou la méthode efficace pour exploiter les réseaux et améliorer la performances des entreprises.
On cherche la clef qui ouvre le potentiel du phénomène.

LES MARCHÉS SONT DES CONVERSATIONS

La réalité des entreprises toutefois lors de leur entrée sur le réseau n’est pas toujours encourageante: les résultats positifs sont très rarement au rendez-vous et pire, le réseau peut se retourner contre elles avec des conséquences fâcheuses. Le problème c’est que les réseaux sociaux ne sont pas de simples canaux traditionnels de diffusion à inclure au mix-marketing des entreprises.

LES RÉSEAUX HUMAINS ONT DES RÈGLES

Dans la « vrai vie », pour s’inviter à la table de quelqu’un, il doit y avoir une interaction sociale véritable. Le simple fait d’avoir quelque chose à vendre ne suffit pas et est en fait plutôt rebutant. On peut accepter une publicité en bruit de fond sur la télévision quand on discute avec les copains… Mais le représentant en personne d’une entreprise quelconque n’est pas bienvenu d’interrompre cette conversation.

LES RÉSEAUX ONT DES RÈGLES COMME DANS LA VRAI VIE

Si les mécanismes technologiques des réseaux sociaux sur Internet transforment la façon dont les gens communiquent entre eux, ils ne changent toutefois pas les fondements sociaux des connexions humaines. Les réseaux ont des règles, sur Internet comme dans la « vrai vie ».

Le déplacement des valeurs de la société
Non seulement les contextes sociaux du Web sont conformes aux situations de la « vrai vie », ils évoluent au rythme de la société qui les compose. Les réseaux sociaux sont l’écho en temps réel des préoccupations et des valeurs de la société. L’entreprise dans ce contexte est rarement suffisamment engagée pour participer de façon crédible.

L’INVERSION DU MARKETING

Aujourd’hui, les actions concrètes de l’entreprise dans le monde, dans son environnement et auprès de sa clientèle sont plus visibles que ce qu’elle peut en dire elle-même via les canaux de communication traditionnels.

LA CULTURE D’ENTREPRISE EST SOUMISE À L’ÉVALUATION PAR LE RÉSEAU

Dans ce contexte, la culture de l’entreprise est au coeur des conversations et amplifiée par la technologie. La culture est donc soumise à l’évaluation en regard des valeurs du réseau et devient dès lors la fondation du message marketing, qu’on le veuille ou non.

LA CULTURE À L’AVANT PLAN DE L’ENTREPRISE

La solution est de mettre la culture de l’entreprise au coeur de la stratégie marketing. Mieux encore, il s’agit en fait de définir concrètement les valeurs de l’entreprise et de les véhiculer dans ses actions. Comme on le voit sur la figure ci-bas, traditionnellement, les entreprises ont rayonnés principalement par:

https://web.archive.org/web/20160116000114im_/http:/reseauxsociaux.com/wp-content/uploads/2010/09/traditionnel-culture-entreprise-150x150.jpg
1- Ce qu’elles fabriquent ou offrent comme service; ce qu’on pourrait appeler le « quoi » de l’entreprise.
2- Moins visible est « comment » cette entreprise le fait.
3- Pratiquement invisible, « pourquoi’ l’entreprise le fait et qui se résume ordinairement par la réalisation de profit.

Aujourd’hui les entreprises ont avantage à inverser la proposition comme suit:

https://web.archive.org/web/20160116000114im_/http:/reseauxsociaux.com/wp-content/uploads/2010/09/nouvea-culture-entreprise-150x150.jpg
1- La mission de l’entreprise est sociale de nature
2- Comment l’entreprise le fait est sa particularité sur le marché
3- Ce qu’elle fait exactement et le profit réalisé est un sous-produit de sa culture.

LE MARKETING EST L’ENTREPRISE

En somme, aujourd’hui, par la puissance des réseaux sociaux connectés en permanence et en temps réel, le marketing de l’entreprise est l’entreprise elle-même. Si ses actions et ses valeurs sont dignes de mentions, elles seront mentionnés dans les réseaux sociaux.

Le potentiel de conversation est alors dévérouillé.

ABOUT THE AUTHOR

maryline

Leave A Comment